Quels sont les modèles d’écharpe de portage disponibles sur le marché ?

 

Aujourd’hui, de nombreuses marques vendent une variété d’écharpes de portage à utiliser dès la naissance du bébé. Chacune affiche des caractéristiques spécifiques combinant une technique de nouage unique et une position variée. L’attention se porte essentiellement sur le matériau de fabrication et la forme du produit pouvant convenir à toutes les morphologies. Dans la rubrique, il existe trois (3) variantes :

Les écharpes de portage tissées

La plupart de ces écharpes ont été fabriquées à l’aide de matières biologiques comme le coton, la laine, la soie, le chanvre et bien d’autres. La couture s’exécute de façon artisanale ou mécanique suivant l’entreprise. Quant à la qualité, tout repose sur le choix du fil, l’épaisseur, le type de tissu et la couleur choisie. La souplesse et l’élasticité du produit permettent de réaliser un grand nombre de noeuds en entamant par le hamac, le kangourou et le croisé. Concernant l’âge limite, elles peuvent être utilisées jusqu’à 3 ans au maximum. Il faut savoir que certains tissages s’accommodent avec des tissages bien particuliers. Les uns s’inspirent des reproductions asiatiques tandis que d’autres se contentent des prototypes hybrides. Parmi les références, on découvre :

  • Le tissu en sergé brisé : on le retrouve rarement dans les enseignes en raison de la complexité de sa conception. L’écharpe dévoile des motifs à rayures, des imprimés et des couleurs chatoyantes conçus avec des fils variés.
  • Tissu croisé : les diagonales se placent sur une seule face ou les deux en même temps.
  • Tissu à losange : l’écharpe expose des dessins géométriques en losange bénéficiant une sorte de tissage légère et élastique.

Les écharpes de portage basiques

Ce genre de porte-bébé existe depuis des millénaires et évolue, actuellement, un accessoire de mode. Vendu en ligne ou dans les magasins de puériculture, l’écharpe de portage se noue différemment. Cette bande de tissu rassure et sécurise le nourrisson à condition d’adopter une position appropriée. L’installation se déroule sur le ventre, les hanches ou encore sur le dos suivant les préférences. Son principal atout réside dans la facilité d’utilisation et la durabilité jusqu’au moins 3 ans. Petit bémol, le nouage sollicite un certain savoir-faire et exige un entraînement régulier en vue de trouver le meilleur équilibre. Toutefois, les parents ont accès à des tutoriels ou des ateliers spécialement destinés au portage.  

Avec un tissu long, l’écharpe de portage classique mesure quelques mètres et s’attache d’une manière particulière. Le secteur fourmille de modèles variés provenant de marques renommées comme JPMBB ou Je Porte Mon Bébé.

Les écharpes de portage tricotées

Ces écharpes profitent d’une souplesse et une élasticité satisfaisante procurant à l’enfant confort et maintien. Généralement 100 % coton, les fabricants mélangent des tissus divers avec le coton, les fibres de bambou ou soja et le stretch. À compter du premier mois, les écharpes en mailles conviennent aux prématurés optimisant le contact entre la maman et le nourrisson. Ce qui contribue rapidement à son développement. Toutefois, le tissu se déforme si le poids de l’enfant dépasse les 8 kg. Donc, mieux vaut l’adapter à la taille du porteur et à la croissance de votre petit-bout.

Les écharpes tricotées comportent parfois de l’élasthanne en quantité modérée résultant un mélange de coton et du Lycra ou Spandex. Ce composant augmente l’extensibilité du tissu, optimise la posture et varie le nouage en passant par le croisé aux hamacs.

L’écharpe de portage sling

Cette écharpe de portage offre des atouts indéniables aux personnes qui veulent échapper aux corvées des nœuds. C’est une écharpe assez courte pourvue d’une paire d’anneaux métalliques qui contribue à nouer la pièce en hamac, en face du porteur, dans le dos, sur la hanche ou sur une épaule. Le portage s’avère être asymétrique, une occasion de changer de position en allant de la verticale à une disposition redressée. La maman peut allaiter sans problème en baissant légèrement le tissu. Ce dernier est élastique donnant un surplus de confort puisque le poids du bébé sera surtout supporté par le buste, les épaules et les hanches de l’utilisateur.

Le sling s’accommode aux enfants de moins de 3 ans et demeure facilement réglable. Très confortable, il allège la musculature des bras avec un mode d’installation rapide. Avec les mains libres, la maman ou le papa aura la possibilité de réaliser d’autres tâches du quotidien. La catégorie favorise les porte-bébés répondant à toutes les exigences en termes de norme de sécurité. L’absence de nœud assure un usage rapide et simple sans trop s’attarder sur les techniques de portage.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *